Paris Jazz Corner

boutique

ParisJazzCorner.com
8 rue de Nancy
75010 Paris
T : (+33) 1 42 39 07 70
contact@parisjazzcorner.com

Agence ouverte pour la clientèle:
les mardi (11h-19h)
et les jeudi (11h-19h).

Les productions Paris Jazz Corner

Philippe Petit

"Ecoute"

1979 (réf. PJCP-222014).
titrealter

Après la sortie, en février 2003, d'un concert inédit enregistré en duo avec Barney Wilen, Paris Jazz Corner Productions prolonge l'aventure avec Philippe Petit en publiant un album du guitariste produit en 1979 par Alain Boucanus sur le label Musica (à l’époque le 33 tours parut sous le nom sous le nom 'For all the life you are in my heart').
Cette session, jamais éditée en CD, n'est pas à l’évidence celle d’un disque de 'guitariste' stricto sensu, dans ce contexte chacun joue son rôle à la perfection : les subtiles accentuations et l’opportunisme d'Aldo Romano, l'habileté lumineuse de Dominique Lemerle, les remarquables improvisations de Michel Graillier qui transcendent toujours avec une grande justesse les lignes mélodiques.
Philippe Petit, quant à lui, se distingue par la fougue et la fraîcheur de son jeu, mais aussi par ses talents de leader : il insuffle, suggère, anime et prône le respect, car l'idée forte d’un groupe est celle d’égaux.

Les quatre hommes sont au service de la musique, toujours habités par une grande inspiration.
Le titre 'Les solitudes' a été ajouté en bonus à cette session. Il est interprété en solo par Philippe Petit et dédié à la mémoire de ces amis disparus.

CD, neuf, 12.00
[15.48 US$, 1,669.20 ¥]

Digipack 2004
État du disque : S
 État de la pochette : S

> ajouter à mon panier


Lenny Popkin

"TIME SET"

2012 (réf. LR103CD).
titrealter

1- Fuga à 4 in C Major BWV 846
2- Gloria from the Missa Mi-Mi
3- Praeludium in C Major BWV 846
4- Circular Logic
5- Call
6- Andromeda
7- Play
8- Time set
9- Salon
10- Danse

Une co-production Paris Jazz Corner et Lifeline Records Inc.

''L'improvisation est un mystère aussi complexe que l'homme lui-même'' - Roberto de Simone.

Tout commence par le feu d'artifice d'une fugue métamorphosée en bouquet de saxophones. Si la référence à un opus de Jean Sebastien Bach (1685-1750) n'est pas inédite dans le jazzosphère, la manière d'en faire son miel participe chez Lenny Popkin d'une attitude à la fois méthodiquement respectueuse et déconstructive-reconstructive (et amplificatrice), tandis que, grâce à un saut de deux siècles en arrière, la parenthèse consacrée à une pièce du compositeur franco-flamand Johannes Ockeghem (Saint Ghislain, Belgique, vers 1425-Tours, 1497) équivaut à un flashback quasiment didactique. déployée au gré de cet irrésistible triptyque, la multiplication des voix par la magie du réenregistrement, outre qu'elle offre un épanouissement harmonique, peut être vue comme un nid pour des musiques encore en gestation, la troisième plage, improvisée après l'exposé d'un des 'tubes' de Bach, soulignant un développement parfaitement logique vers des régions de l'inouï synonymes de l'âme et de l'amour du jazz.
D'où, peut-être, l'intitulé de cet album qui vient heureusement compléter et affiner l'oeuvre insuffisamment phonographiée de ce saxophoniste né à New York en 1941: ne s'agirait-il pas d'une manière de (re)mettre à l'heure son actualité et son histoire? car un survol de sa biographie comme on peut en lire dans nombre de commentaires, forcément superficiel et inévitablement réducteur, équivaut à passer à côté de la sereine singularité du travail de Popkin. Regrettable tendance (commune à d'autres formes d'art, inhérente à un mixte de paresse, surdité et manque d'imagination) à ne pas percevoir l'idiosyncrasie d'un langage. Alors que de toute évidence, Lenny Popkin joue et crée COMME LENNY POPKIN. Et la succession des plages et titres de cet enregistrement - de cette ''mise à l'heure'' -, outre qu'elle indique une évolution-progression d'intensité, mériterait d'être lue comme une sorte de généalogie autobiographique oublieuse des frontières académiques. Mais surtout, en deçà, au-dessus et au-delà de toutes autres considérations, ce qui d'emblée fascine l'auditeur, même le moins averti ou le plus inculte, et pourrait bien être l'essence du discours popkinien, c'est le flux qui porte et traverse cette musique, d'allure méditative quel que soit le tempo, comme si une tonalité onirique plus translucide (transblucency?) qu'évanescente imprégnait le grain sonore, la force délicate du jeu de Carol Tristano (aussi remarquable et précise aux balais qu'aux baguettes) soulignant le dessin d'une nuance pastel et les ponctuations du bien nommé Naturel s'intégrant avec finesse et concision au courant axial. Soit le réjouissant et apparemment paisible déploiement de certaine ''logique circulaire'' pressentie par les pièces de Bach( découvert avec ravissement par popkin lorsqu'enfant il étudiait le violon) et Ockeghem (autre maître de chapelle dont les audaces de combinaisons tonales et de complexité rythmique ne pouvaient que le séduire) et qui, jusqu'à l'apothéose de la Danse conclusive, ne cesse de s'accentuer au fil des bouffées d'improvisation et d'accroissement du tempo, fugitivement allusives de ce fonds commun irrigué par la mémoire de chants qu'on appelle des standards, tel ce fantôme de Cherokee déclencheur de Time Set. Quant à savoir pourquoi Lenny Popkin a toujours été et reste un musicien rare, ''je ne suis pas quelqu'un qu'on écoute pour trouver ce qu'on attendait.'', expliquait-il à François Billard en 1983 (in Jazz Magazine n°314).
Ce disque en offre une irrésistible confirmation. PHILIPPE CARLES

Avec la participation de :
Lenny Popkin (saxophone), Gilles Naturel (basse), Carol Tristano (batterie)

> Voir les photos de : Lenny Popkin

CD, neuf, 12.00
[15.48 US$, 1,669.20 ¥]

Pressage français - Digipack
État du disque : S
 État de la pochette : S

> ajouter à mon panier


Lenny Popkin

"New York Moment"

2005 (réf. 982 941 9 -).
titrealter

Plus de 25 ans après son premier disque, Lenny Popkin s'installe en France et apporte dans ses bagages ce nouvel album en trio.

Il nous livre, avec l'aide de ses deux partenaires, une vision à la fois singulière et intemporelle du jazz. 9 titres, compositions originales et adaptations de standards, dont l'interprétation feutrée et aérée s'exprime sur des tempos médiums évoquant à merveille l'univers popkinien. Son discours tout en nuance est toujours animé par l'improvisation. Popkin possède un son basé sur le chant et cultive un rapport au silence qui lui donne un caractère immédiatement reconnaissable et le distingue de la nébuleuse des saxophonistes post-modernes. Installé depuis quelques mois à Paris, avec sa famille, Popkin se spécialise dans l'exportation de l'élégance, de la volupté et de l'abandon, loin de toute représentation exacerbée de l'ego. 'Rien à prouver et tout à livrer', tel pourrait être le précepte de cet incroyable musicien qui est aussi l'un des derniers impressionnistes du jazz.


1. New York Moment
2. Mystery
3. You Don'T Know What Love Is
4. Origin
5. Entracte
6. Like A Dream
7. Conundrum
8. Body And Soul
9. Another Time

CD, neuf, 15.00
[19.35 US$, 2,086.50 ¥]

Digipack
État du disque : S
 État de la pochette : S

> ajouter à mon panier


Henri Renaud

"On Saturne"

1951 (réf. PJC 222008).
titrealter

En 1951, le pianiste français Henri Renaud a 26 ans, le saxophoniste belge Bobby Jaspar, 25, tout comme le guitariste américain Jimmy Gourley. Ensemble ils découvrent les disques du nouveau jazz d'alors: Charlie Parker 'With Strings', le quartet d'al Cohn avec George Wallington, Herbie Stewart avec Jimmy Raney et le quartet de Stan Getz avec Al Haig...C'est le choc. Henri Renaud monte un sextet que vont complèter l'américain Sandy Mosse et les parisiens Pierre Michelot et Pierre Lemarchand. En juin 1951 ils enregistrent dix faces pour le label Saturne qui paraitront sous forme de magnifiques 78tours 'pictures disc'. C'est la première fois que des musiciens français se frottent au jazz moderne, et avec quel talent et originalité! Mythiques et introuvables ces disques sont enfin réédités dans leur intégralité. A l'heure ou tout un pan du jazz français lorgne vers le passé, Henri Renaud, il y a cinquante ans, vivait sa musique au présent.

CD, neuf, 10.00
[12.90 US$, 1,391.00 ¥]

Digipack 2001 - Livret couleur de 16 pages
État du disque : S
 État de la pochette : S

> ajouter à mon panier


Michel Sardaby

"Night in Paris - Live"

2006 (réf. 983 646 1).
titrealter

Le nouvel album de Michel Sardaby fait figure d'événement. Un double CD enregistré en concert à Paris à l'occasion de ses 70 ans, l'œuvre de 50 ans de carrière.

Michel Sardaby est né en Martinique en 1935. Il est musicien professionnel depuis l'âge de 20 ans et enseigne aussi le jazz, il a eu notamment Jacky Terrasson comme élève. Quelques noms de musiciens qui l'ont accompagné donne un idée de sa stature : Monty Alexander, Ray Barretto, Ron Carter, Billy Cobham, Percy Heath, Connie Kay, Richard Davis…


Sur ce nouveau CD, on trouve à ses côtés deux des plus talentueux musiciens américains basés en Europe : le batteur John Betsch et le contrebassiste Reggie Johnson. Le trio, conduit par le phrasé lumineux du pianiste, y explore 15 standards impérissables et confie 2 compositions magiques, pour donner naissance à un vrai moment musical.


Après une période de production très riche au Japon, nous avons enfin la chance de retrouver Michel Sardaby en France pour ce disque festif où l'essence du jazz existe en permanence. L'esprit live dans un contexte idéal, devant un public si réceptif ' que l'on pourrait entendre, au dessus du tapis musical, voler une mouche ' (François Billard)


Paris Jazz Corner Productions est heureux d'avoir réalisé ce projet avec ce pianiste si rare, qui n'avait plus enregistré de disque en France depuis 15 ans.

Avec la participation de :
Michel Sardaby (piano), John Betsch (batterie), Reggie Johnson (basse),

double CD, occasion, 20.00
[25.80 US$, 2,782.00 ¥]

Digipack
État du disque : S
 État de la pochette : S

> ajouter à mon panier


Toots Thielemans & Les Thompson

"Toots Blues"

1950/52 (réf. PJC 222013).
titrealter

Sous la direction de Dominique Cravic, Paris Jazz Corner Productions continue son épopée consacrée aux instruments atypiques. Après l'accordéon (Gus Viseur à Bruxelles, Accordéons au Féminin), ce nouveau CD est consacré aux pionniers de l'harmonica jazz : Toots Thielemans et Les Thompson.

De la plage 1 à la plage 14 : des sessions rarissimes de l'incontournable harmoniciste flamand produites en Suède et en Belgique en 1950 et 1951.
De la plage 15 à la plage 22 : un concert de l'obscur Les Thompson enregistré à Pasadena en 1952.

Deux destins qui se croisent sur ce CD, et se suivent dans le temps, mais ne se ressemblent pas. Le premier, Toots, est devenu l'ambassadeur de l'instrument dans le jazz ; le second, Les, à défaut d'être tombé dans l'oubli, s'est vu mythifié par une poignée d'amateurs éclairés.

La réédition de ces enregistrements, jusqu'alors inédits en CD, est un véritable événement pour le monde de l'instrument chromatique car ils témoignent de ses premières rencontres avec le jazz.

Avec la participation de :
Toots Thielemans (harmonica), Les Thompson (harmonica),

> Voir les photos de : Toots Thielemans

CD, neuf, 12.00
[15.48 US$, 1,669.20 ¥]

Digipack 2004
État du disque : S
 État de la pochette : S

> ajouter à mon panier


René Urtréger

"Joue Bud Powell"

1955 (réf. PJC. 004.).
titrealter

Avec la participation de :
René Urtréger (piano), Benoît Quersin (basse), Jean-louis Viale (batterie),

> Voir les photos de : René Urtréger

25 cm, mono, occasion, 25.00
[32.25 US$, 3,477.50 ¥]

Réédition française 1998
État du disque : M
 État de la pochette : M

> ajouter à mon panier


Maurice Vander

"Du coté de chez swing"

1981 (réf. PJC003).
titrealter

Piano Trio.
Une merveilleuse session en trio du pianiste français Maurice Vander.
Enregistrée dans un style qui rappelle ses travaux plus anciens, avec quelques touches des libertés que Vander avait acquises dans les années 70.
Tout le piano est acoustique, ici, pas de piano electrique qu'il a pu utiliser dans la décennie précédente.
Une très belle harmonie avec le batteur Charles 'lolo' Bellonzi qui rhytme parfaitement le trio avec la basse de Luigi Trussardi.

Track listing : du côté de chez swing - conception - two bass hit - lush life - c.t.a. - l'amour trop fort - étude 969 (ho bello solo/tune up) - boplicity.

33t, occasion, 9.00
[11.61 US$, 1,251.90 ¥]

Réédition française 1999
État du disque : M
 État de la pochette : M

> ajouter à mon panier


2 pages de réponses  <  1 2

Il y a 0 article dans votre panier


ParisJazzCorner.com - 8 rue de Nancy - 75010 Paris T : (+33) 1 42 39 07 70 - contact@parisjazzcorner.com
Agence ouverte pour la clientèle: les mardi (11h-19h) et les jeudi (11h-19h).
©PARISJAZZCORNER.com 2010 | mention légales | nous contacter | haut de page